Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

L’avenir de l’eau c'est le traitement électromagnétique

Aujourd’hui nous sommes en possession d’une technologie qui, en même temps, empêche les dépôts de calcaire et de magnésie, la corrosion due à une eau agressive et la formation de biofilm. Le traitement est écologique car il n’utilise aucun produit chimique et ne modifie pas la composition de l’eau.. L’eau a sa propre fréquence de résonance électromagnétique que l'on peut précisément calculer. De même on peut calculer les ondes propres des composants les plus importants, par exemple le calcium, le magnésium ou l’oxygène. L’ensemble  représente une structure d’ondes caractéristique et naturelle, qui n’est pas visible à l’œil (comme les ondes de radio ou de téléphones portables). Si des ondes non adaptées sont transmises à l’eau, cette structure naturelle d’onde est dérangée, et avec des caractéristiques de l’eau décisives, comme le comportement de dissolution de l’eau.

Aqua-4D® maintient la structure naturelle d’ondes de l’eau ainsi que ses composants à l’intérieur du réseau d’eau. Des fréquences électromagnétiques sont émises en permanence dans l’eau. L’eau perdrait ses caractéristiques de dissolution très vite si un tel système était éteint.

Une phrase souvent citée : " il se peut qu’on évite d’autres dépôts, mais il est impossible d’éliminer la couche de calcaire existante". Du côté scientifique, cette phrase est fausse, le processus est réversible ! Nos nouveaux systèmes peuvent aussi éliminer le calcaire existant, et ceci encore après plusieurs kilomètres de longueur de conduites !


De même la corrosion due à une eau agressive est empêchée. Bien sûr la corrosion peut aussi être provoquée à cause d’autres facteurs, comme par exemple s’il y a des différences de potentiel (métaux différents) ou à cause de courants vagabonds. Mais déjà l’empêchement de la corrosion à cause de l’eau agressive apporte de grands avantages. La troisième protection efficace produite est celle contre le biofilm. Ces couches muqueuses sur les surfaces en contact avec l’eau peuvent être un risque de santé, par exemple comme porteurs des légionelles dangereuses.
L'évolution du traitement de l’eau

Avec l'air, l'eau est l'élément éssentiel à la vie. Les deux tiers de la planète sont recouverts d'eau. L'eau n'est pas un élément stable. Elle passe de l'état liquide à l'état gazeux et revient à l'état liquide et ceci de manière continue. Elle s'évapore de la terre, forme les nuages et retombe en pluie. C'est le cycle de l'eau.
Avant d'atteindrele sol, elle commence à se charger d'impuretés. En s'infiltrant et en traversant des couches de sable, par exemple, l'eau va se purifier avant de rejoindre la nappe souterraine.Cependant en France, la plupart des sols sont calcaires et dans des proportions plus ou moins grandes. Au contact du calcaire, l'eau va se charger par dissolution de ce dernier en ions calcium et magnésium et donc l'eau qui s'infiltre devient dure.